De janvier à janvier

« On ne sait pas ce qu’on va faire de ton temps plein, Chloé ». Voilà les mots avec lesquels j’ai débuté l’année 2020. Normalement, une nouvelle année devrait commencer avec de la nouveauté. Pas avec un bouleversement aussi brutal. Et pourtant…

 

Stabilité durable

Ça devait arriver. Au bout de 8 ans, certains diront qu’il était plus que temps !
Le service avait été réorganisé. Le core business avait changé. La direction avait évolué.
Par contre, ma motivation n’était plus au rendez-vous. Et l’innovation encore moins.
Je baignais tout simplement dans ma zone de confort. Et mon attitude devait probablement respirer une grande souffrance.

 

Processus de transition lent

J’étais déçue. Déçue de m’être entendu dire, par une autre personne que moi, ce que je savais déjà mais que je n‘avais pas assez travaillé : je n’étais plus à ma place.

Mes efforts de mobilité interne n’avaient donné aucun résultat durable. Plusieurs fois, j’ai essayé de changer d’entreprise. De prendre une nouvelle orientation dans ma carrière. Mais rien.
La bonne nouvelle du mois ? Une offre d’emploi correspondant tout à fait à mon aspiration professionnelle : chef de projet.

 

Amélioration de ma situation

J’ai passé le test pour ce poste, au mois de mars. Mais qui dit mars 2020 dit confinement.
Alors, oui, le confinement a permis d’améliorer mon bien-être au travail… en n’était pas au travail, justement.
Mais non, je n’avais toujours pas réussi à quitter mon job.

La nouveauté du mois de mars ? Une mission interne, dans un autre service.
Merci Seigneur, c’est là que j’ai pu exploiter et développer mon talent : la gestion de projets.
Par contre, une mission, c’est temporaire. Et je n’avais absolument aucune idée de ce que j’allais faire, après.

Mais Dieu assure ! Le Selor a rapidement procédé à la correction des épreuves et… j’avais réussi !
J’entrais donc dans la dernière phase de la sélection : le jury !

 

Transformation brusque

Je suis passe devant le jury le mercredi 1er juillet. Vendredi 3 juillet, je reçois les résultats : Je suis retenue pour le poste !

J’ai tout de suite appelé la chef de mon nouveau service pour la remercier. Et c’est là qu’elle m’avoue : En fait, tu es arrivée 2ème . Mais tu avais obtenu des points si excellents à l’entretien de motivation, qu’on a décidé d’ouvrir un 2ème poste pour toi.
(Ndlr : Oui, Dieu fraye un chemin là où il n’y en a pas !)

Me voilà chef de projet statutaire, oui Madame !
Je commence le mois prochain, auprès d’une nouvelle équipe, d’un nouveau service et d’un nouvel employeur… en pleine période de crise !

 

Janvier 2021

Les mots de l’entretien de début d’année ? : « Tu as bien démarré dans ta nouvelle fonction. Tu as de très bonnes qualités en communication et tu as déjà trouvé ta place au sein de l’équipe, malgré le contexte difficile. »

Yes ! En 1 an, ma situation professionnelle, mes conditions de travail, mes perspectives… tout a changé !
Et cela peut aussi se produire dans ta vie, à toi !

Parfois, une série de problèmes ou même une seule situation de crise peut, en réalité, s’avérer être le désert par lequel tu dois passer pour te préparer à prendre une nouvelle direction dans ta vie. Une direction qui te dira : Tu es là où tu dois être !

 

“We overestimate what can happen in
an event and we underestimate what can happen in the process.”
(John Maxwell)

 

 

https://www.instagram.com/jessbailey.com.au/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Manne d'inspiration
Suivez-moi
Newsletter
Copyright © MBK Communication, Tous droits réservés | Designed by YY Webdesign