Deux femmes assises dont l'une donne un conseil à l'autre

Réussir ton projet d’entrepreneur en 1 conseil

Principe élémentaire en matière de gestion de projet : « Quand on ne consulte personne, les projets échouent, mais lorsqu’il y a beaucoup de conseillers, ils se réalisent. ». Le conseil que La Bible nous prodigue pour réussir un projet est donc simple : Prends conseil !

 

Mais pourquoi refusons-nous de parler de notre projet ?

 

Rends-toi service : Consulte d’abord le dictionnaire

Parfois, lire un verset biblique n’est pas suffisant pour comprendre l’enseignement à en tirer.
Alors direction le Larousse pour être éclairé :

  • Consulter : Action de consulter qqn, de prendre son avis ; interrogation.
  • Échouer : Ne pas aboutir ; subir un échec. Se retrouver par hasard en un lien que l’on n’a pas choisi : Nous avons échoué dans un village désert.
  • Conseiller : Personne qui, professionnellement ou non, donne des conseils dans des domaines spécifiques.
  • Se réaliser : Devenir réel (Syn. S’accomplir, se concrétiser)

 

Pourquoi demander conseil pour gérer son projet ?

Personne ne réussit tout seul

Le « self-made » n’existe pas en gestion de projet.
D’ailleurs, ne dit-on pas que nous sommes tous le produit des 5 personnes qui nous entourent ?
Pour réussir, tu dois être entouré. Entouré des bonnes personnes, si possible 😉

Réussir demande de s’ouvrir aux autres. Autrement dit, tu ne dois pas rester seul.
Oui, tu es le petit génie qui a eu l’idée du projet. Mais « Réfléchir tout seul » doit être provisoire.

Réussir, ça s’apprend

On ne réussit pas par hasard. La réussite est un résultat. Un processus.
Et réussir son projet, ça s’apprend. Par des principes. Mais surtout, par de la pratique.

 

Ça veut dire quoi exactement « demander conseil » ?

Demander conseil, c’est « consulter ».
Et consulter, c’est chercher une réponse.
On consulte sa montre, pour connaître l’heure. Un avocat-conseil, pour connaître ses droits.

Demander conseil, c’est reconnaître qu’on ne sait pas.

Prendre conseil : oui, mais comment ?

Consulter, c’est une décision intentionnelle. C’est un verbe d’action.
Prendre conseil, c’est une démarche active.
D’ailleurs, l’expression dit bien « prendre conseil ». Pas « attendre conseil ».

Un panel extraordinaire de solutions

Tu peux obtenir des avis ou récolter des suggestions, de différentes façons :

  • Lancer un sondage par mail à tes amis
  • Poster une question en story à tes abonnés
  • Soumettre la requête à Google 😉
  • Soumettre la proposition à un professeur que tu trouves extraordinairement compétent
  • Demander à un collègue de bureau avec qui tu t’entends bien
  • Introduire subtilement le sujet lors d’un repas. En mode « Ce serait top si on faisait ceci, non ? »
  • Faire une journée de dégustation : Ce type d’invitations rencontre toujours beaucoup de succès 😉
  • Etc.

 

S’inspirer, c’est aussi prendre conseil !

Bonne nouvelle pour les introvertis 😉
On peut aussi prendre conseil, sans demander conseil.
Par exemple : Consulte tes pages préférées sur les réseaux sociaux.
Si tu es abonné à un compte en lien avec ton domaine, c’est qu’il te plaît.

Alors pose-toi les bonnes questions. Demande-toi pourquoi tu es attiré.
Qu’est-ce qui te plaît sur cette page. Pourquoi cet expert réussit.

  • Quel type de contenu ?
  • Quelle présentation pour les cupcakes ?
  • Quelle inspiration pour le nom de la marque ?
  • Quelles couleurs pour son site ?
  • Etc.

Attention : Il est bien question de s’inspirer uniquement.
Car comme disait L’Oréal : N’imitez pas, innovez 😉

 

Qui consulter ?

Chacun a ses compétences

Il existe différents statuts de conseillers.
Et certains conseils ne demandent aucun budget.

  • Comité d’encouragement : ton cercle amical n’aura pas forcément de conseil utile dans ton domaine. Mais au moins, il sera un excellent appui pour toi 😉
  • Services d’orientation : Les conseils gratuits sont partout.
    Cours vers les webinaires, lis les guides, participe aux séances d’info, etc.
  • Les honnêtes citoyens : Participe aux réunions pour découvrir les recommandations bienveillantes de ceux qui sont passés par le même chemin que toi.
  • Avocat : Les conseils judicieux peuvent t’aider à assurer la sécurité de ton business. J’ai moi-même bénéficié d’une consultation juridique gratuite via ce service.
  • Les autorités dans ton domaine : Certains leaders dans ton activité professionnelle prodiguent des conseils bien pratiques. Suis-les sur les réseaux sociaux !

 

Quel type de conseil demander ?

Tu peux te renseigner dans tous les domaines.
Pourquoi ? Parce que tu veux réussir tous les aspects de ton projet !

  • La rédaction d’un mail de confirmation.
  • La qualité du produit.
  • Les principes de base pour créer un logo.
  • Le lay-out de tes factures.
  • Etc.

 

La bonne nouvelle ? Tu n’as aucune obligation d’adhésion.
Un conseil, c’est juste une proposition. Un avis.

En d’autres mots : tu peux mettre ton veto quand tu veux !

 

En conclusion

Tu es responsable de la réussite de ton projet.
C’est donc à toi de prendre les mesures nécessaires à ta réussite.

Parmi elles : prendre conseil. Faire appel à tes consultants. Te renseigner.
Car prendre conseil, c’est chercher une solution. Consulter, c’est chercher à réussir.

Proverbes 15 :22 te dit que refuser de consulter quelqu’un, c’est accepter d’échouer.
Et toi, tout ce que tu veux, c’est réussir. Alors, tu sais ce qu’il te reste à faire…

 

Cet article t’a plu ? Dis-le-moi en commentaires.

 

Envie d’aller plus loin dans ta réflexion?

Médite ce verset et demande au Saint-Esprit de t’en donner la bonne interprétation.
Eh oui, lire cet article ne suffit pas. Tu dois faire ta part. 😉

 

Photo credit : https://www.instagram.com/bolovtsova/

bible, conseil, entrepreneur, réussir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Manne d'inspiration
Suivez-moi
Newsletter
Copyright © MBK Communication, Tous droits réservés | Designed by YY Webdesign