Vision

Être comme un poisson dans l’eau

Source : La Bible – Matthieu 14 :22-30

 « Aussitôt après, Jésus pressa ses disciples de remonter dans la barque, pour qu’ils le précèdent de l’autre côté du lac, pendant qu’il renverrait la foule. Quand tout le monde se fut dispersé, il gravit une colline pour prier à l’écart. À la tombée de la nuit, il était là, tout seul. Pendant ce temps, à plusieurs centaines de mètres au large, la barque luttait péniblement contre les vagues, car le vent était contraire. Vers la fin de la nuit, Jésus se dirigea vers ses disciples en marchant sur les eaux du lac. Quand ils le virent marcher sur l’eau, ils furent pris de panique :

  • C’est un fantôme, dirent-ils.

Et ils se mirent à pousser des cris de frayeur.

Mais Jésus leur parla aussitôt :

  • Rassurez-vous, leur dit-il, c’est moi, n’ayez pas peur.

Alors Pierre lui dit :

  • Si c’est bien toi, Seigneur, ordonne-moi de venir te rejoindre sur l’eau.
  • Viens, lui dit Jésus.

Aussitôt, Pierre descendit de la barque et se mit à marcher sur l’eau, en direction de Jésus.

Mais quand il remarqua combien le vent soufflait fort, il prit peur et, comme il commençait à s’enfoncer, il s’écria : Au secours ! Seigneur ! »

 Tu veux réaliser un projet, poursuivre un rêve, et quelqu’un qui est déjà là où tu veux aller te dis « Viens ».

Cette personne fait déjà ce que tu souhaites entreprendre. Elle est déjà dans le domaine, peut-être même depuis longtemps. Elle te conseille. Peut-être même que c’est ton mentor.

Alors, tu commences à nourrir l’idée que toi aussi, tu vas te lancer.
Et tu commences à entreprendre. Et sur la route de l’entrepreneuriat, tu découvres qu’il y a plusieurs formalités et de nombreuses démarches à réaliser avant d’atteindre la terre promise.

« Mais quand il remarqua combien le vent soufflait fort, il prit peur et, comme il commença à s’enfoncer, il s’écria : Au secours ! Seigneur ! » (verset 30)

Si on lit attentivement, on comprend que c’est parce qu’il a regardé à l’environnement, aux flots, à la météo, à la situation qui le dépassait, qu’il a commencé à prendre peur.

Comme pour n’importe quel projet, quand on regarde à la situation actuelle, on peut prendre peur parce qu’on se rend compte que :

  • Cela demande un investissement financier
  • Cela demande la création d’un site
  • Cela demande de faire appel à des professionnels
  • Cela demande de payer des cotisations sociales
  • Cela demande de créer un numéro TVA
  • Cela demande une formation professionnelle
  • Cela demande des ressources humaines
  • Etc.

Si on regarde à aujourd’hui, c’est là qu’on commence à prendre peur… et à ne plus avancer.
Si on regarde à aujourd’hui, c’est là qu’on commence à procrastiner… et à perdre du temps.
Si on regarde à aujourd’hui, c’est là qu’on commence à douter… et à renoncer.

D’où l’importance de la VISION.

C’est l’une des clés principales, en gestion de projets : la vision.
La vision va déterminer ce que tu regardes : demain et non pas aujourd’hui.
La vision te pousse à regarder à l’épanouissement de demain et non pas au travail d’aujourd’hui.

Alors, choisissons de regarder à demain, de nous focaliser sur le but que l’on poursuit. Et surtout, continuons d’avancer !!!

Pour aller plus loin: Discipline in achieving your vision

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Manne d'inspiration
Suivez-moi
Newsletter
Copyright © MBK Communication, Tous droits réservés | Designed by YY Webdesign