L’âge pour entreprendre

À l’heure où la génération entrepreneuriale des moins de 30 ans est célébrée, on pourrait oublier que d’autres porteurs de projet beaucoup plus âgés se sont aussi lancés dans l’entrepreneuriat avec succès ! Cependant, il semblerait que le courage d’entreprendre soit plus héroïque quand on est dans la fleur de l’âge que lorsque l’on est dans la force de l’âge.

 

Jeunesse et vieillesse

C’est vrai qu’il a d’abord été surprenant de voir émerger un jeune homme, à peine sorti de sa période adolescente. Mais je trouve que ça l’est d’autant plus de voir un adulte monter une entreprise alors qu’il est à un stade avancé dans sa vie.

Quoi? On valoriserait le courage d’entrepreneurs qui ont un quart de siècle et on négligerait celui de ceux qui sont à la moitié de leur vie ? À quand une cérémonie de récompense pour les entrepreneurs de plus de 50 ans ?

Car même si certaines préoccupations de la vie d’un jeune starter sont à des années-lumière de celles d’un fondateur d’entreprise plus mûr, d’autres sont communes à toutes les catégories d’âge, comme la recherche de prospects, la définition de la stratégie de communication, la gestion de la trésorerie, etc.

 

Gestion de la durée de vie

Là où certains profitent allègrement d’une retraite bien méritée, après à une vie professionnellement active pendant 4 décennies, d’autres, bien que d’un âge vénérable, travaillent encore à réaliser des projets de vie.
À titre d’exemple on peut citer Harland Sanders qui, malgré son âge avancé, a continué à investir dans ses projets. Investissement qui lui a permis d’ouvrir le 1er restaurant KFC à ses 62 ans !
Ou encore Joe Biden qui, presqu’octogénaire, – rappelons-le – s’est vu confier la gestion des États-Unis d’Amérique à l’âge de 78 ans !

 

En somme, la précocité n’est pas un facteur d’émergence. Tout comme l’ancienneté ne garantit pas le succès.
Avoir une idée n’est pas non plus le point-clé, car tout le monde a des idées. Le secret est de montrer assez de persévérance jusqu’à la manifestation de l’idée et ce, quel que soit ton âge.

 

De jeune pubère à vieux sage, tout le monde peut entreprendre.
Alors quel défi ne pourrais-tu pas entreprendre à ton âge ? Quel rêve ne pourrais-tu pas réaliser cette année ? Quelle vision ne pourrais-tu pas mettre en œuvre en cette saison ?

 

« Don’t use age as an excuse »
(Mrs Monepenny)

 

 

Photo credit : https://www.instagram.com/andreapiacquadio_/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Manne d'inspiration
Suivez-moi
Newsletter
Copyright © MBK Communication, Tous droits réservés | Designed by YY Webdesign