Temps consacré ou consommé ?

Source : La Bible – Joël 2 :25

« Oui, je vous dédommage pour les années qu’ont dévorées les sauterelles – sauterelles, criquets, grillons et vol de sauterelles – ma grande armée que j’ai envoyée contre vous. »

 

Insignifiant, mais influençant ta gestion du temps

C’est petit et inoffensif, mais ça dévore tes années !
Le verbe utilisé, c’est « dévorer ». Pas « manger » ou « grignoter », mais « dévorer ».
Ça prouve à quel point c’est violent!

En analysant ce verset de plus près, on se rend compte d’une antonymie entre les éléments principaux.

  1. L’action réalisée : Quand on dévore, c’est qu’on agit avec précipitation, avec empressement.
    On n’a pas le temps d’attendre, on veut vite en finir et ne rien laisser.
  2. Le temps considéré : Une année ! Une année, c’est long.
    On parle de 365 jours. Ce n’est pas rien !

Des insectes auraient réussi à dévorer une année ? Mais comment ?
Comment de si petites choses peuvent-elles causer des dégâts si importants ?

 

Qui gère ton temps ?

Comment une petite activité peut-elle impacter notre gestion du temps ?

Au départ, ce n’est pas visible.
On ne peut pas imaginer que « juste regarder une publication » prendra une si grande partie de son temps.

Et pourtant ! Ce sont ces « petits moments » qui ne prennent pas de temps qui, au final, parviennent à consommer tout le temps qui aurait dû être consacré à autre chose… de plus important.

D’où l’importance de se discipliner.
De ne se consacrer qu’à une seule tâche. D’identifier les dévoreurs de temps et de les éloigner.

 

Plus que consommé, ton temps est dévoré !

Plus loin, le verset indique qu’il n’y en a pas qu’un, mais plusieurs, puisqu’il est écrit « ma grande armée ».

Si on s’en réfère à l’armée militaire, outre pour maintenir la paix, l’armée a aussi d’autres missions comme neutraliser ou encore détruire.

En l’occurrence, cette grande armée vient :

  • Neutraliser ton temps
  • Détruire ton énergie

Et si tu n’as plus le temps ni l’énergie, ton projet ne risque pas d’avancer… et la stagnation n’est plus bien loin.

 

Qu’en retenir ?

Tu l’as compris : ce qui te vole ton temps, ce ne sont pas nécessairement de grandes activités.
Ce sont de petites activités, ces petites actions qui dévorent le temps que tu avais planifié à autre chose.

Ces petites choses, tu les connais bien : les réseaux sociaux, ouvrir une page Internet pour faire une recherche (qui te conduit sur une autre page Internet, puis une autre, etc.), répondre à un SMS (qui te conduit à ouvrir une conversation SMS), aller arranger un objet qui n’est pas à sa place (et qui te donnera envie de t’arrêter sur un document, que tu auras envie de lire et pour lequel tu prendras le temps de t’asseoir, etc.)

À faire : Planifie tes tâches et n’en fais qu’une à la fois !
Croire qu’une action ne prendra que le temps que l’on imagine est un leurre. À ce propos, n’hésite pas en découvrir davantage sur la Loi de Hofstadter 😉

 

Commentaires (6)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Manne d'inspiration
Suivez-moi
Newsletter
Copyright © MBK Communication, Tous droits réservés | Designed by YY Webdesign